mercredi 20 mai 2020

Lien paroissial : mercredi 20 mai

Mercredi  20 mai, saint Bernardin de Sienne, prédicateur.
« Moi je prierai le Père et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous »

- La messe du jour, Ac 17, 15.22-18,1 ; Ps 148 ; Jn 16,12-15.

La pérégrination missionnaire de Paul le conduit au summum de la civilisation connue de l’époque, c’est-à-dire en Grèce devant l’aréopage. Paul est téméraire de se présenter devant la cité des philosophes. Il ne compose pas avec la vérité et annonce le Christ ressuscité en inculturant sa présentation de manière habile afin de rendre son témoignage abordable pour une mentalité grecque. Mais 
« quand ils entendirent parler de la résurrection des morts, les uns se moquèrent, les autres déclarèrent vouloir l’écouter une autre fois… ». Annoncer le Christ vivant, « homme fixé par Dieu afin de juger la terre avec justice »est recevable partout et demeure aussi un sujet de contradiction et d’opposition forte. 
Néanmoins, il est intéressant de noter que l’Esprit Saint donne de témoigner en toute circonstance à qui l’invoque ; ensuite, il est montré que la parole de vérité touche toujours quelques-uns, ici  Denis de l’aréopage (dit Denis l’aréopagite), une femme nommée Damaris et quelques autres : les semences de la foi sont jetées en terre. 
Enfin, il me semble que le témoignage touche le cœur de la croyance et de l’intelligence grecque et, par là, toute une civilisation. A Rome, les chrétiens recevront la méfiance politique du pouvoir qui se sent menacé par une communauté de plus en plus influente. Et, ainsi, une longue histoire politico-religieuse débutera dont nous sommes actuellement partiellement libérés. Ainsi donc sommes-nous dans une période favorable  pour témoigner plus fondamentalement du sens de la vie et la foi en Jésus ressuscité (le kérygme) ?

Ce long cheminement avec l’Eglise naissante des Actes des apôtres, en cette période de confinement, peut nous aider à la reprise et certainement à 
« rebattre les cartes » : approfondissement spirituel, réévaluation de la vie paroissiale et de sa mission, nouveau regard sur la place de l’Eglise dans la société.

- Informations :

Nous sommes en attente des indications pratiques de la part du gouvernement pour la reprise progressive du culte, puisque le conseil d’état a mandé celui-ci de le faire sous huit jours.

La messe de demain, solennité de l’Ascension, reste non publique et sera, comme indiqué hier, diffusée en vidéo (indications techniques sur le blog).

Plus que jamais, l’église reste ouverte et a besoin de bras pour l’entretenir. Merci de contacter la paroisse ou le docteur Berjot au 06 82 12 28 53.

- Intentions pour les défunts à la messe de l’Ascension : Michelle et Georges Adriaenssens et les défunts de la famille Fournier-Adriaenssens.

« Allez de toutes les nations, faites des disciples : baptisez les au nom du Père et du Fils et du saint Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (finale de l’Evangile de Matthieu).
                                                                                                 
A demain, P. Edouard, Nestor et Pierre

Aucun commentaire:

Publier un commentaire