HORAIRES DE MESSES

Horaires des messes à la paroisse
- En semaine :
Lundi et jeudi à 19h
Mardi, mercredi, vendredi et samedi à 9h

- Dimanche :
Samedi soir (messe anticipée du dimanche) à 18h30 dans un village (voir feuille annonces du mois ou sur ce blog)
11h à l'église Saint Crépin

lundi 27 avril 2020

Lien paroissial lundi 27 avril

- La messe dans le calme du petit matin et la fraîcheur de l’esprit. Les textes : Ac 6, 8-15 ; Ps 118 ; Jn 6, 22 – 29.
Lire ici les textes de la messe du jour

                        Jésus fait miracles et prodiges. Les gens viennent à lui pour de fausses raisons qui ne le trompent pas car la vraie nourriture, déclare-t-il, ce ne sont pas quelques pains que je vous ai donné à profusion mais celle qui demeure jusque dans la vie éternelle. C’est le moment pour Jésus de provoquer chez eux la bonne question : comment travailler aux œuvres de Dieu ? « C’est de croire en celui qui m’a envoyé ». Œuvre exigeante comme le montrera Etienne jusqu’au au prix de sa vie face aux juifs du grand conseil.
                      Dit pour aujourd’hui, comment être chrétien. Ne pas se tromper d’œuvre, d’engagement. Bien sûr nous ne sommes pas une ONG nous avertit François. Tu dois néanmoins vivre pour servir afin que, te voyant vivre, on te découvre chrétien. C’est à ce moment là que tu peux attester ta foi dans le Seigneur. Paul VI l’affirme dans l’encyclique « l’annonce de l’Evangile » (evangelium nuntiandi) : il n’y a pas de véritable évangélisation si, à un moment où à un autre, le chrétien n’atteste pas au nom de qui il agit. Ne pas se contenter de faire du bien par le service, ce qui est un préalable incontournable, mais témoigner du Christ. « L’Eglise n’est pas hors du monde, elle est au cœur », comme un hôpital de campagne qui soigne les blessures urgentes. La plus mortelle est l’incroyance. Un chrétien qui vit comme un païen se laisse affadir comme le vieux sel et prive son prochain d’un accès au Royaume.
Défi pour les confinés ! Défi pour l’Eglise dont la vocation est d’être au cœur du monde.

- Un père de famille de me dire que depuis le confinement, ils ont pris l’habitude de prier à heure fixe avec les enfants et son épouse. Petits signes de bénédiction, prière comme ultime action de la journée et « hop » au lit les enfants.

- Une vieille maman dans un Ehpad, son époux ne pouvant plus assurer la visite quotidienne, s’est laissée gagner par le renoncement, elle est décédée. Sa vie durant, elle aimait visiter les malades en hôpitaux. Heureuse es tu car tu as visité le Christ qui te conduit maintenant dans la maison de son Père et de ton Père. Toutes tes larmes seront asséchées et la Paix est dans ton coeur.

- « Allo, la paroisse saint Crépin, dites-moi quand les messes recommencent que je puisse redonner le moral à mon mari » (sur répondeur).

A demain, 
P. Edouard, Nestor et Pierre

3 commentaires:

  1. Même si la messe du dimanche nous manque et que la vidéo ou la télévision y pallie pour partie il faudra rester prudents dans l'après confinement pour ne pas générer par nos comportements ou par des assemblées le risque d'une seconde vague de l'épidémie et soyons donc patients et priants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis tout à fait d'accord avec le commentaire précédent.
      Le Pape François a d'ailleurs tweeté ce 28 avril :
      "En cette période où il commence à y avoir des dispositions pour sortir de la quarantaine, prions le Seigneur pour qu’Il donne à tous la grâce de la prudence et de l’obéissance à ce mesures, pour que la pandémie ne revienne pas."

      Supprimer
    2. C'est une sage décision, après la tourmente due à l'épidémie qui "semble" stoppée pour l'instant ? Ne pas confondre vitesse et précipitation...rappelons-nous que l'un des principaux "cluster" sur notre territoire a fait suite au rassemblement évangélique de Mulhouse-Bourtzwiller en Févier dernier, et que nous allons mettre encore beaucoup de temps pour revenir à la "normale"

      Supprimer