HORAIRES DE MESSES

Horaires des messes à la paroisse
- En semaine :
Lundi et jeudi à 19h
Mardi, mercredi, vendredi et samedi à 9h

- Dimanche :
Samedi soir (messe anticipée du dimanche) à 18h30 dans un village (voir feuille annonces du mois ou sur ce blog)
11h à l'église Saint Crépin

vendredi 17 avril 2020

Lien paroissial - vendredi de Pâques 17 avril

   

Jeudi soir de 19h à 21h, l’adoration comme chaque jeudi. Ce moment prend plus de sens en signifiant l’intercession du Christ, grand prêtre parfait, par son sacrifice. Il a donné mission à son Eglise de signifier sa présence jusqu’à la fin des temps.

·    Les textes de la messe : Ac 4,1-12 ; Ps 117 ; Jn 21,1-14.
La messe quotidienne a été célébrée à 8h. Comme évoqué précédemment, nous avons prié, en présence de son fils, pour Michèle Bachelet incinérée le même jour à Bondy (93).

La 3° rencontre de Jésus ressuscité d’entre les morts avec les disciples Pierre, Thomas, Nathanaël, les fils de Zébédée ainsi que deux autres, se passe au bord du lac de Tibériade, alors que ceux-ci reviennent d’une nuit de pêche infructueuse. Jésus opère le miracle de la pêche abondante, puis mange avec les disciples-pécheurs et finit par les convaincre qu’il est présent en chair et en os, dissipant leur effroi. Jésus se montre à ceux qu’il a choisis pendant ces 40 jours.
Les faits relatés dans les actes des apôtres sont les premiers témoignages des apôtres au risque  de leur vie : quel contraste. L’Esprit saint reçu à la Pentecôte les a fait sortir de la peur et de l’effroi. Jésus les a libérés de la peur et a pardonné leur trahison (Pierre, surtout).


Cela nous inspire deux réflexions : 
- d’une part, la grande responsabilité de l’Eglise est de témoigner du ressuscité et d’évangéliser à temps et à contre-temps. 
- d’autre part, Jésus, et donc l’Eglise, a une grande patience et infinie bienveillance vis-à-vis des gens, des foules, ces nombreuses personnes se disant croyantes, attirées de manière épisodique et non engagée par Jésus. C’est cela la Miséricorde que nous célébrons dimanche prochain. Les foules sont toujours les mêmes, celles qui acclament et condamnent en même temps.

La mission est claire : rendre l’accès au Christ par le témoignage des disciples-missionnaires, les baptisés convertis : « en ta descendance seront bénies toutes les familles de la terre. C’est pour vous d’abord que Dieu a suscité son serviteur, et il l’a envoyé vous bénir, pourvu que chacun de vous se détourne de sa méchanceté » (Ac 3, 26 d’hier à la messe).Et les conditions de la mission tout aussi limpides ! Donne-nous par ta grâce Seigneur de désirer la sainteté.

·    Cette semaine au travers de l’appel de l’aumônerie de l’hôpital, nous sommes allés donner le sacrement des malades dont une fois au service de réanimation covid.

·  Intention de prière : que les familles soient des 'Eglises domestiques' en réapprenant la prière ensemble, les gestes de bénédiction des parents sur leurs enfants ainsi que la patience et le pardon.

·  Action de grâce : Je suis interpellé par la disponibilité et l’écoute, parfois retrouvées, de beaucoup.


·  Les directives diocésaines pour les célébrations et activités suite au discours présidentiel sont encore incomplètes. Ce qui est certain : le pèlerinage de Lourdes ainsi que « Liesse we can » deuxième version sont annulés comme tels. Une alternative sera communiquée prochainement pour la rentrée ou le courant de l’été (pour  le pélé).  La reprise des messes publiques sera déterminée à partir du 11 mai. Pour ce qui est des premières communions, elles seront faites à la rentrée, une solution pour les professions de foi est en cours d’élaboration. Nous avons déjà différé les baptêmes et mariage en mai. Reste entière, provisoirement, la question du mois de juin.

Nous apprenons la liberté des agendas, c’est certain. Et à ne pas tout maîtriser. Même pas les vacances. La vie est proposée, fragile, et elle ne nous appartient pas. La vie en abondance est ailleurs, l’occasion de mieux écouter cette oraison du jour :

« Dieu éternel et tout puissant, tu as offert aux hommes le sacrement de Pâques pour les rétablir dans ton alliance ; accorde-nous d’exprimer par toute notre vie ce mystère que nous célébrons dans la foi ».

Père Edouard


2 commentaires:

  1. une famille castelle17 avr. 2020 à 20:27:00

    Merci pour ces petites catéchèses quotidiennes que nous recevons chaque soir avec joie et foi !

    RépondreSupprimer
  2. Seigneur, nous te rendons grâce pour ce temps différent, la présence continue de nos prêtres à nos côtés.
    A ta suite, ils continuent d'offrir leur vie. Dans ton Amour, comble-les de grâces.
    Avec ferveur et joie, nous fêterons le dimanche de la Miséricorde.
    Accorde-nous Seigneur, de nous unir à toi, accueille nos dons et fragilités.Rends-nous miséricordieux comme le Père est miséricordieux.

    RépondreSupprimer