mercredi 8 avril 2020

Lien paroissial - Mercredi Saint 8 avril

«Salut, ô Christ, notre Roi : toi seul a pris en pitié nos égarements »(antienne de l’Evangile)

La messe - Les textes :  Is 50, 4-9 ; Ps 68 ; Mt 26, 14-25. - Lire ici les textes de la messe du jour
Isaïe préfigure le Christ qui fait toute confiance à son Père : « Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours, c’est pourquoi je ne suis pas atteint par les outrages « La détermination de Jésus est déjà inscrite dans la confiance à son Père. Et la Miséricorde est le trait de cette entrée dans la passion par pitié pour nos égarements. Lorsque Jésus lors du dernier repas répond à Judas d’avancer dans sa besogne de traître, il distingue bien où est l’œuvre du diable. « Celui-là, déclare-t-il, il vaudrait mieux qu’il ne soit pas né » . Oui, telle est la mission du Christ, sauver ceux qui s’égarent et dévoiler ceux qui ont péché contre l’Esprit en se prosternant en esclaves du démon. Au désert, il avait tenté en vain d’asservir Jésus en lui promettant le monde moyennant sa soumission. L’heure de vérité est arrivée. La croix sera désormais la victoire du salut. Elle demeure la clé d’interprétation permanente des temps présents.

·      -  Pour préparer le Jeudi Saint : célébration de la sainte cène (ou institution de l’Eucharistie) et du lavement des pieds.

1° L’Eucharistie prend ses racines dans le rite juif du seder (repas rituel, donc le dernier pour Jésus), célébré par Jésus, juif pratiquant, lors de la célébration de la Pâque juive (pessah) dans Jérusalem.
La date de la Pâque juive coïncide avec la fête de Pâques chrétienne : Pessa'h (ou Pessah) est prévu du jeudi 9 avril au jeudi 16 avril 2020.
Pessah (la Pâque en hébreu), débute le 14ème jour du mois de Nissan et se poursuit sept jours durant en Israël et huit en Diaspora.
Pessah, une ancienne fête de pèlerinage devenue célébration domestique. La fête de Pessah, célébrée du 14 au 21 ou 22 Nissan – en mars ou en avril du calendrier grégorien – conjugue deux fêtes bibliques, Pessah à proprement parler et la fête des Azymes.


Commémoration de la sortie d’Egypte telle qu’elle est rapportée dans la Bible, cette fête se manifeste par l’interdiction de consommer tout aliment qui intégrerait dans sa composition de la farine levée. Elle comprenait dans l’Antiquité l’offrande d’un sacrifice par chaque famille au temple de Jérusalem.
Désormais, le rituel est centré autour d’un repas ritualisé nommé seder et dont la fonction est de rappeler l’origine de la fête. Il est d’usage dans les familles que le plus jeune enfant questionne les adultes sur le sens de ces rites.
L’origine de Pessah est pour la première fois rapportée dans le livre de l’Exode et se situe dans le contexte de la captivité des Hébreux en Égypte. Afin d’amener Pharaon à les libérer, Dieu inflige une série de dix plaies aux Egyptiens. C’est dans le cadre de la dernière de ces plaies, la mort des premiers-nés, que Dieu donne à son peuple les instructions suivantes (Exode 12,1-24).


2 -Pour les plus jeunes, les catéchumènes et les communiants, voici le dialogue employé habituellement en début de la célébration du jeudi saint.
« Bonjour Père Edouard.
Bonjour ……
Dites-moi, Père Edouard, que se passe-t-il ce soir, pourquoi l’église est toute changée, pourquoi toutes ces chaises autour de ce nouvel autel ? Pouvez-vous m’expliquer ?
Oui, tu as raison, ce soir est un soir particulier, c’est le jeudi saint et nous célébrons, nous faisons mémoire, du dernier repas du Seigneur Jésus avec ses disciples. C’est la sainte Cène
Son dernier repas, pourquoi donc ? Lire la suite de ce dialogue en cliquant ici


Parmi les défunts de la semaine (infection covid), il est à signaler le docteur Michel Bertin bien connu de la paroisse ainsi que sa défunte épouse décédée accidentellement trois années avant. Seigneur accueille ton serviteur, console ses enfants et proches.

·   - Merci de prier pour les catéchumènes : Audrey, Anne-Marie, Abbygaëlle, Andy et les 1° communiants adultes et ados Christelle, Alex, Jade, Jahian, Roméo, Séverine et Lorina qui se préparaient pour la Vigile pascale et seront reportés, sauf contretemps, à la Vigile de Pentecôte le 31 mai. : que le Seigneur les fortifie.
« Puisque tu as voulu, Seigneur, que ton fils fût crucifié pour nous afin de nous arracher au pouvoir de Satan, fais que nous puissions recevoir la grâce de la résurrection. » (oraison de la messe).


A demain, P. Edouard, Nestor et Pierre.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire